Le carnaval de la Guadeloupe

Le carnaval des Antilles en Guadeloupe

La Guadeloupe frémit des fêtes, frémit des carnavals. Tout au long de l’année, les guadeloupéens festoient et passent de moments inoubliables. Il y a, à commencer, les fêtes de la fin d’année, tel que Noël et le jour de l’an. Mais, pas seulement, il y a plusieurs fêtes et carnaval. Le comble de ces jours et nuits de bonheur est, certainement, le carnaval de la Guadeloupe. C’est le carnaval des carnavals des Antilles. C’est le grand bonheur des guadeloupéens et des touristes qui auront la chance de le vivre, au moins une fois dans leur vie.

Carnaval de la Guadeloupe : Un long carnaval 2020

Ce carnaval durera quelques semaines voire environ deux mois ; ceci dépend des circonstances et des préparatifs. Il débute, comme tous les ans, le 1er dimanche de janvier et se poursuit jusqu’à presque fin février. En d’autres termes, il commence avec la fête religieuse des chrétiens catholiques de l’Epiphanie. Au cours de laquelle, les catholiques commémorent la manifestation de Jésus l’enfant aux Rois mages qui sont venus l’adorer. Et, il continue pour culminer de festivités jusqu’au Mardi gras et le mercredi des Cendres qui coïncident, l’année prochaine avec les 25 et 26 février 2020.

Carnaval de la Guadeloupe

Parfois, ces festivités du carnaval de la Guadeloupe, se prolonge jusqu’à la mi-carême. Sachant que le carême est un intervalle de 40 jours. Elle débute le jour du mercredi des Cendres. La fin de cette coutume religieuse des catholiques s’assimile à Pâques qui finit la semaine sainte. Ainsi, le carnaval de la Guadeloupe prend un aspect religieux puisque le carême est l’une des rites religieux des fêtes chrétiennes les plus importantes.

Les activités du carnaval

Les activités du carnaval en Guadeloupe

Dans ce carnaval on y organise des compétitions de danses et des compétitions de costumes et de beauté. Ces activités se déroulent tout le long de la fin de la semaine et dans tous les villages. D’autres activités se déroulent, aussi, à l’intérieure de celles-ci. On cite l’élection de la reine de beauté, des reines des mères, ainsi que plusieurs autres élections.

Pointe-à-Pitre se consacre La partie la plus importante du carnaval de la Guadeloupe. Et la chose est comprise puisque c’est la capitale insulaire de l’archipel. Mais, l’authenticité du carnaval se trouve ailleurs, dans la région de la Basse-Terre.

Les activités du carnaval en Guadeloupe

Les gens masqués et déguisés pour devenir méconnaissables, se baladent en villes et dans les campagnes, pendant le dimanche gras. Ils se font munir de leurs fouets qu’ils font claquer pour exprimer leur joie. Ils rançonnent les automobilistes de passages d’une pièce ou deux. Le tout se fait dans une ambiance de fête totale. Vive le carnaval de la Guadeloupe, il procure joie et bonheur à tous les participants.

Le lundi gras en Guadeloupe

Commence à la suite de toutes ces festivités les trois « jours gras » apogée du carnaval. Le lundi gras est le jour des Mariages extravagant. Les couples étrangement accoutumés défilent sur les routes. Tout cette activité est, toujours, suivie d’une parade nocturne très animée. Les couples se forment et se déforment au grand gré des ces dames et messieurs à la recherche de l’âme sœur et du bon temps.

Visites (170)